Publié dans apprentissages

La bienveillance pour les nuls.

Bonjour,

Aujourd’hui nous allons monologuer parler de bienveillance, qui selon le Petit Larousse, signifie ceci :

Disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui.

Avant de commencer à rédiger cet article, j’ai échangé avec une partie de mes contacts Facebook qui ont tous en commun de détenir une notification MDPH pour eux-mêmes ou l’un de leurs proches et d’être des personnes qui se situent dans l’action – et la bienveillance- plutôt que dans la plainte.

J’ai donc partagé avec eux deux publications:

La première concernait des situations de bienveillance rencontrées.bien_4

2016-12-16-13-10-16

La seconde, quant à elle, concernait les situations qui en étaient dépourvues.

2016-12-16-13-09-27

Je suppose que la différence du nombre de commentaires relève d’un pur hasard, puisque nous vivons au pays des bisounours droits de l’Homme et que la bienveillance envers les Personnes n’est pas une priorité un mythe.

Afin d’encourager les comportements adaptés bien_4 des enfants avec autisme, nous avons coutume d’utiliser un support appelé scénario social. Puisque c’est relativement efficace, pour décoder les situations en fonction des contextes, considérons cet article comme un scénario social spécial bienveillance.

Le pictogramme  bien_4  que vous rencontrerez au fil de la lecture de cet article vous permettra donc de repérer les situations de bienveillance. Je choisis volontairement de ne pas signifier visuellement les mauvais comportements et vous les indiquerai entre parenthèses, pour éviter de les renforcer.

 

 

Des parents qui se posent des questions et sont en recherche de diagnostic pour leur enfant se présentent dans ma structure

bien_4 J’écoute ce qu’ils ont à me dire

bien_4 Je les oriente vers un confrère qualifié si « je ne suis pas formé pour ça »

bien_4Je fais mon boulot en tenant compte des avancées de la recherche et de ce qui est validé scientifiquement.

(Ne sont pas des comportements bienveillants:

  • Tenir les parents pour responsables de tout par principe, y compris les grands parents décédés dans le cas de « troubles du comportement par saut de génération ».
  • Prédire l’avenir en affirmant « qu’il ne parlera pas » (parce qu’en fait maintenant, et bien oui: il parle 🙂 )
  • Accuser les parents de ne pas assez nourrir leur enfant sans preuves; un diagnostic de maladie grave constituera une contre preuve suffisante.
  • Parler du deuil de l’enfant parfait 
  • Évoquer des théories fumeuses au lieu de guider les gens. Je mens par exemple quand je parle du caca qui serait une perte de morceau de soi. En fait c’est une knaki/des courgettes et une pom’pote digérées.)

On me demande de prendre en charge une personne avec diagnostic de  handicap

bien_4 Je l’oriente vers une personne expérimentée ou je me forme si je ne suis « pas formé pour ça ».

bien_4 Je me rapproche de la famille qui, comme moi, connait bien ses enfants.

bien_4 Je contacte mes collègues qui prennent déjà la personne en charge afin de me renseigner sur son projet individuel et / ou le parcours de soin et d’y contribuer.

(Ne sont pas des comportements bienveillants:

  • Remettre en cause un diagnostic posé par une équipe pluridisciplinaire parce que je ne sais pas dispenser la prise en charge recommandée par la HAS  et parce que l’enfant a réussi à me regarder dans les yeux ou répondre à une question
  • Attendre l’émergence du désir sans envisager les conséquences sur l’avenir de la personne
  • Dire que je connais très bien les autistes parce que j’en ai croisé deux et que j’ai regardé Rain man

 

Je dois accueillir un élève avec handicap dans mon établissement scolaire

bien_4 Je collabore avec sa famille et je laisse la porte de ma classe ouverte aux professionnels qui pourront me donner de précieux conseils.

bien_4 Je prends la mesure de ma mission éducative pour aider l’enfant.

bien_4 je ne me sens pas obligé de spéculer sur « sa place a l école » quand je ne propose aucun aménagement.

(Ne sont pas des comportements bienveillants:

  • Omettre de lire les PAI et poser un diagnostic de « syndrome de l’enfant malade qui ne veut rien faire » sur un élève.
  • Parler d’enfant roi, d’enfant normal, d’enfant dans sa bulle… je ne peux pas être crédible auprès des personnes averties avec un tel lexique; et encore moins aider l’enfant.
  • Me plaindre que je ne suis pas formé et refuser de me documenter et / ou de collaborer avec les parents.
  • Partir du principe que l’enfant va de toute façon sortir du système scolaire  et que je n’ai donc pas besoin de m’investir.)

Je connais une personne avec handicap

bien_4

Je la traite comme un être humain.

Ca devrait suffire.


(Ne sont pas des comportements bienveillants:

  • Déclarer à un parents d’enfant en situation de handicap qu’il ne pense pas assez à lui,  ça je peux le garder pour moi si je ne lui donne pas les moyens de le faire
  • Déclarer que je trouve qu’on ne dirait pas ou  que c’est dommage que leur fille soit handicapée car elle est tel-le-ment mi-gnoooo-ne
  • Comparer mes enfants aux enfants avec handicap
  • Dire aux parents d’un enfant qui a une maladie grave que « nos enfants ne sont qu’autistes et ne vont pas mourir demain… enfin, sauf le sien »!
  • Demander au parent d’un enfant avec handicap cognitif s’il est sûr que son enfant en soit porteur car je ne connais pas le sujet. Les gens qui ont posé le diagnostic, si.
  • Etre agressif parce que la personne qui se gare sur les places pour personnes handicapées n’a pas de fauteuil roulant.)

 

L’enfer, c’est les autres.

Mais attention, ca peut aussi etre moi :-p

Publicités

Auteur :

Maman motivée par la force des choses. Ancienne AVS Intervenante deux heures par semaine. Passionnée. Entourée de formidables neurostars et neuromothers.

2 commentaires sur « La bienveillance pour les nuls. »

Une réaction?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s